Voyage & Minimalisme

 DSC_0317.jpg

On est d’accord, le voyage, ça peut changer une personne. On sort de sa zone de confort, on découvre de nouvelles choses, nos avis changent sur certains sujets, c’est vraiment quelque chose qui nous enrichie, nous fait évoluer.

Personnellement, le voyage m’a permis d’avoir plus confiance en moi, d’être plus tolérante et toujours plus curieuse et audacieuse! Me voilà à goûter des plats que je n’aurais jamais osé approcher de ma bouche il y a quelques années, en train de gravir des volcans alors qu’avant, il était difficile de me faire bouger de mon transat’. Mais surtout, le grand chamboulement, qui prend une part de plus en plus grande dans ma vie, c’est l’arrivée du minimalisme dans mon quotidien.

C’est très à la mode en ce moment, on se pose beaucoup de questions sur nos consommations, on veut manger plus vert, toujours plus bio, en laissant moins de traces de notre passage sur terre derrière nous. Personnellement, le déclic, ça a été de pouvoir partir un mois en voyage avec 5 T Shirts et 3 culottes et d’en être très heureuse. C’était notre premier Tour d’Europe, et l’accro aux fringues que j’étais n’en revenez pas: je peux être heureuse avec peu.

Comme tout le monde les premières paies furent aussi le début des achats compulsifs. Il me fallait de tout, et en quantité. C’est les soldes? Je me jetais sur les vêtements seulement parce que leurs prix me permettait d’en prendre encore plus. Idem pour les soirées dans les bars avec des notes aussi salées que les cacahuètes offertes. Bref, je consommais à outrance. Même si je n’ai par contre jamais été une addict des marques et des produits chers, l’accumulation de tous ces petits produits « discount » était à la limite de l’addiction.

Le voyage a commencé à faire que j’ai acheté de moins en moins de fringues, de moins en moins de déco et d’ustensiles de cuisine que je n’utilise jamais, de moins en moins de dvds… Mais surtout, c’est cette année que je suis devenue une accro au minimalisme.

Il a fallu déménager encore une fois. L’heure du tri était arrivée. Tintintin!

Etant une grande sentimentale, je garde tout. Les agendas de mes années collèges, le vieux T shirt d’un groupe de rock troué et délavé, des bouquins que je ne relirais jamais… A croire que garder toutes ces choses me rassurait, faisait partie de mon histoire. Et puis, j’ai commencé à tout jeter. J’ai eu l’impression de respirer mieux. Alors ça a été encore pire question débarras et le tri s’est accentué.

Adieu les produits de beauté que je n’utilise jamais, au revoir les livres de mon enfance, Club des Baby Sitters et autres, et surtout, adieu vêtements. A nous deux, le Joker et moi avons fait don de 12 sacs de courses blindés de vêtements. Tout y est passé, blousons en cuir, pulls, t shirts de notre adolescence, chaussures, sacs à mains, écharpes… Tout tout tout! Et le pire, c’est que mon armoire est toujours pleine!

En faisant cela, je RES-PIRE. C’est incroyable ce que nos possessions peuvent avoir comme effet négatif sur nous. Personnellement, ça m’oppressait sans même que je m’en rende compte. Chaque objet est passé au crible. Des questions simples: est-ce que cet objet m’apporte du bonheur? Est-ce que j’en ai vraiment besoin? Et c’est ainsi que moultes trouvailles d’entant se retrouvent dans des sacs de dons quand ce n’est pas directement à la poubelle. Ma seule faiblesse? Les livres. Je continue d’en acheter, continue d’aimer voir ma bibliothèque se remplir. Est-ce grave? Non, car cette bibliothèque m’apporte plus de bonheur que tout le reste de mon appartement réunit!

Je ne peux que vous conseiller de vous poser cette même question dans votre chez vous. De vous poser cette même question quand vous arpentez les rayons d’un magasin. Et puis, toutes ces économies, c’est des petits sous en plus dans la cagnotte pour repartir découvrir le monde!

Voyager, ça m’a permis de voir le monde différemment, certes, mais aussi de voir ma propre vie sous un autre angle. En fait, ça m’a changé. Mais à grande vitesse. Je vois la vie d’un point de vue qui me rend plus heureuse, je trouve ma joie et mon bonheur dans des choses plus simples. Alors non, mon appartement n’est pas complètement vide, mais chaque objet y est car je le souhaite vraiment de tout cœur… jusqu’au prochain tri !

Ps: Tu souhaites en voir un peu plus? Mon armoire de fringues? Ma salle de bain? Mes avancées petit à petit, pour toi aussi te lancer et tout envoyer bazarder loin de ton quotidien ? N’hésite pas à me le dire dans les commentaires!

cropped-logotampon.jpg


6 réflexions sur “Voyage & Minimalisme

    1. J’aurais du prendre des photos avant le grand nettoyage haha! Je t’enverrais des photos de ma salle de bain qui est la pièce la plus représentative! J’ai commencé par là, loin de moi tous ces produits de beauté inutiles et chers, bonjour le bon vieux savon de mon enfance! 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s