Nous les menteurs – E. Lockhart

DSC_0210

  • Titre du livre: Nous les menteurs
  • Auteur: E. Lockhart
  • Maison d’édition: Gallimard
  • Collection: Gallimard Jeunesse
  • Pages: 288

Pitch: « Une famille belle et distinguée. L’été. Une île privée. Le grand amour. Une ado brisée. Quatre adolescents à l’amitié indéfectible, les Menteurs. Un accident. Un secret. La vérité. »

Mon avis: ❤❤❤

J’ai commencé à lire cette histoire après un réveil très matinal. Le Joker dormait encore, mon chat aussi, alors je me suis glissée sous un plaid, assise en indien dans mon canapé, une tasse de thé sur la table basse à côté (image remplie de cliché mais que voulez-vous, quand je m’y met, je suis le profil type du rat de bibliothèque). Tout le monde ne parlait que de ce livre sur Booktube, pourtant, au premier abord, je n’avais pas forcément envie de le lire. La couverture ne me tentait pas plus que ça, le titre non plus. Donc j’y allais sans trop d’attente, mais son succès retentissant m’intriguait, d’autant plus qu’il était apprécié par des lecteurs aux goûts livresques très variés.

Mais heu-reu-se-ment que je suis allée au delà de mes a priori, car je l’ai lu d’une seule traite, en deux heures. Plié, emballé, pesé. Retourné. Wow. Je répète, WOW ! Mais quelle surprise! Je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’histoire, ce genre d’intrigue et encore moins à ce que je sois sur le cul, pardonnez ma grossièreté. Ma naïveté m’a surprise, moi qui ai l’habitude de voir les coups venir dans les romans young adult. Là, j’ai rien vu du tout, je n’arrêtais pas de me dire « Mais c’est vraiment bizarre » sans pour autant avoir grillé de loin le fin mot de l’histoire. Rien que pour ça je dis chapeau, car s’il y a bien quelque chose que j’aime quand je bouquine ou regarde un film, c’est de me faire berner!

DSC_0221

En dehors de cela, l’histoire est tout à fait étonnante. Elle est touchante, haletante, on n’arrête pas de se demander ce qu’il a bien pu se passer ce fameux été. Comment cette histoire de famille compliquée a-t-elle pu s’apaiser en l’espace de quelques mois? Mais bon sang, il est où le truc? On est perdu avec le personnage principal qui s’évertue à découvrir la vérité coûte que coûte.

Les personnages sont pas mal, même si je trouve que les quatre adolescents ne sont pas développés avec le même soin. Ils sont complémentaires, mais bon, la vie, ce n’est pas une partie de Tetris, les choses ne s’imbriquent pas aussi facilement. Cependant, les relations entre les adultes sont plus intéressantes et ont retenu mon attention du début à la fin.

En fait, vous l’avez compris, ce qui est prenant dans ce livre, c’est l’intrigue. Les personnages ne sont pour moi que des indices, des éléments qui nous permettent de comprendre le sens de tout ce mystère. C’est une histoire qui se révèle aussi très poétique, et qui personnellement, m’a beaucoup ému. Je sais qu’il en faut peu pour m’émouvoir, mais là, je suis restée comme deux ronds de flan, assise seule sous mon plaid, à fixer la quatrième de couverture en me répétant « Purée ».

Alors voilà, moi j’ai été conquise, parce que je n’en savais rien. Je prends donc délibérément le parti de ne pas trop vous en raconter. Jetez-y vous dedans les yeux fermés, laissez vous dériver au fil des pages, au grès des événements. Je vous souhaite une aussi belle surprise que celle que j’ai pu avoir, ce samedi matin d’hiver.

La petite citation qui donne envie: 

« Fais toujours ce qui te fait peur. »

DSC_0212

Palmarès livresque de Batmanon:

☆: Immanquable

❤❤❤ : Coup de coeur

❤❤: Très bonne lecture

❤: Bonne lecture

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s